sobota 22 Wrz 2018
  • default style
  • red style
  • blue style
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
  • Narrow screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Wide screen resolution

Msza św. o pokój serca i za nieuleczalnie chorych za wstawiennictwem świętych Karmelu.
18. września. godz. 18:00 Zapraszamy!
Sanktuarium św. Józefa oo. Karmelitów, Wzgórze św. Wojciecha w Poznaniu

Bien chers frères et soeurs - 13.01.2015

La Garde-Freinet le 13 janvier 2015 (France)

Bien chers frères et soeurs en Jésus et Marie, dans le Monastère invisible de Saint-Jean-Paul II.

Nous avons ensemble fêté la naissance de Jésus Enfant Dieu dans la pauvre étable de notre coeur qui s’est alors enrichi du plus précieux des trésors !...

Si Dieu fait homme est venu à nous humblement et si petit, c’est afin que, aucun des hommes de la terre, fut-il le plus petit d’entre tous, puisse dire qu’Il était trop grand pour lui, pour l’accueillir dans la crèche de son coeur.

Frères et soeurs, à vous tous qui souffrez, quel que soit votre état :

Peut-être êtes-vous âgés, malades, porteurs d’un handicap visible ou invisible, harassés par le travail, la fatigue, les responsabilités parfois si lourdes et tous les soucis de la vie et de la famille. Peut-être êtes vous cloîtrés dans une cellule de prison… où que nous soyons sachez que Jésus est venu nous rejoindre et comme l’écrit Saint-Jean : « Lui, il faut qu’il grandisse ; et moi, que je diminue » (3,30).

Si dans notre chair qui n’est que poussière, nous vieillissons, n’ayons cependant pas peur car le coeur de notre âme, lui, rajeunit en Jésus qui n’est jamais vieux. Jésus nous appelle à « retrouver ce coeur de petit enfant pour entrer dans le Royaume des Cieux » déjà présent en nous.

Oui Frères et Soeurs, de jour en jour, nous rajeunissons dans le Seigneur jusqu’au jour bien-heureux où nous aurons l’âge de naître au Ciel.

Comme le Verbe s’est fait chair par l’action de l’Esprit-Saint en Marie, nous aussi, nous vivrons notre Enciellement par Marie « Mère de Dieu et des hommes, Reine du Ciel et de la terre »… 2

 

En attendant, Jésus veut grandir en nous parce qu’il veut avoir besoin de nous. Il veut être rendu présent au monde à travers nous ; nous sommes sont Corps Mystique et si nous le voulons bien, nous pouvons librement lui permettre de continuer son Mystère de la Rédemption jusqu’à la fin des temps.

Jésus espère la générosité de notre coeur afin que nous devenions tous des artisans d’Amour, de Paix et d’évangélisation en ces temps difficiles pour le monde.

Soyons des clefs spirituelles (les serruriers de l’invisible) pour ouvrir les coeurs fermés ou endurcis à commencer par ceux de nos proches en famille. Nous avons là, une très sérieuse et belle mission à accomplir.

Nous avons été baptisés dans l’eau et l’Esprit qui rendent témoignage en nous. Acceptons à présent, avec un « Grand OUI d’AMOUR », de suivre Jésus en nous laissant configurer au Christ souffrant et de vivre ainsi, notre sacerdoce de baptiser : être prêtre avec le Christ. Laissons-nous conduire par sa Passion et sa Croix qui se continuent en nous, à la Gloire de sa Résurrection.

Si nous sommes très faibles, trop fragiles ou souffrants :

Ne nous décourageons pas car la « Puissance du Christ se déploie dans la faiblesse » (St-Paul).

Avec tout l’amour de notre coeur, offrons notre vie au Seigneur avant que nous n’ayons plus la force et la liberté de le faire…

Que nos visages soient témoignages interpelant pour nos frères, de l’Amour, la Paix et la Joie du Christ vivant en nous et déjà vainqueur de tout mal et de la mort ; témoignages interpelant d’Amour, de compassion, de miséricorde et d’unité, dans nos familles, paroisses, dans toute l’Eglise et le monde entier.

Jésus, le Resssuscité, veut à travers nous, continuer le combat de l’amour et seul l’Amour peut vaincre. 3

 

Alors demandons au Seigneur la grâce de faire en sorte que notre regard soit pétillant de sa joie. Ce sera là, un témoignage précieux pour celles et ceux que le Seigneur attirera à lui, à travers nous.

Tant de visages dans le monde sont tellement tristes, exprimant même la vieillesse de leur coeur parce qu’ils ont perdu toute espérance. Il en est de même pour nos jeunes adolescents qui souffrent de rencontrer si peu d’adultes heureux, accueillants, attentionnés, ambitieux, vrais et remplis d’espérance.

C’est à chacun de nous de faire passer par nos yeux lumineux, le reflet de notre âme joyeuse et qui rajeunie malgré les rides de notre visage. Nous exprimerons ainsi l’espérance et l’ambition amoureuse de la Vie qui habite notre coeur, même et surtout quand selon l’esprit du monde, tout semble « foutu » !...

Oui, frères et soeurs, je le répète, seul l’Amour peut vaincre. Jésus nous dit avec insistance : « il n’y a pas de plus grand Amour que de donner sa vie pour ses amis »… Et nous devons tous nous aimer les uns les autres comme lui-même nous a aimé, y compris celles et ceux qui nous persécutent…

Alors mes chers amis, tous unis, Ensemble dans le Monastère invisible de Saint-Jean-Paul II, offrons notre vie au Père et soyons dans l’Amour, des ouvreurs de coeurs fermés, des semeurs d’espérance, de miséricorde, de joie gagnante et de la Paix du Christ.

Le chemin de notre accomplissement est d’entendre cet appel reçu, d’aimer le Père, de réjouir le coeur de Notre Père, en aimant jusqu’au bout le Christ et tous les enfants de Dieu, main dans la main avec Marie.

Que le Père soit glorifié en nous et à travers nous; qu’il soit adoré et imploré pour le salut de ses enfants en perdition. 4

 

En Jésus Christ mort et réssuscité par Amour pour nous tous pauvres pêcheurs graciés, nous sommes les grands vainqueurs redevenus vivants pour l’éternité.

Alors, malgré nos souffrances et difficultés, que chacun de nous en fonction de ce qu’il vit, de ce qu’il est et de ses forces ne baisse pas les bras et accepte dans un vrai « OUI d’AMOUR » de s’abandonner avec confiance au Seigneur. Permettons à Jésus la divine joie de transfigurer nos visages, de les rendre pétillants de lumière pour exprimer notre joie de réssuscités.

A nous tous qui souffrons de manière ou d’une autre, ne doutons pas de tout le bien que nous pouvons faire…

« Vive Dieu, bénit soit notre rocher ! Qu’il triomphe le Dieu de ma Victoire ! » PS 17 (18).

Et n’oublions pas que dans notre précieux Monastère invisible, s’il est beaucoup question de croix, de souffrances et même de mort… Ce sont cependant toujours l’Amour et la Joie qui ont le dernier mot.

Ensemble dans le Monastère invisible de Saint-Jean-Paul II qui a reçu le 22 octobre 2014, jour de sa première fête officielle en Eglise, la bénédiction du Pape François, nous invitant avec insistance de beaucoup prier pour lui, comme lui pour nous tous…

Je me permets moi aussi chers Amis, d’implorer votre prière et soyez bien assurés de la mienne.

Je vous aime de tout mon coeur…

Que notre Seigneur Dieu, Tout Puissant d’Amour, de compassion et de miséricorde vous bénisse tous et vous garde en sa Force et sa Paix malgré et contre tout +++ Amen…

Votre frère diacre serviteur Martial Codou.

 







Licznik odwiedzin

Dzisiaj25
Wczoraj126
Wizyt w tygodniu643
Wizyt w miesiącu2234
Łącznie wizyt102516

VCNT - Visitorcounter