wtorek 26 Wrz 2017
  • default style
  • red style
  • blue style
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
  • Narrow screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Wide screen resolution

Msza św. o pokój serca i za nieuleczalnie chorych za wstawiennictwem świętych Karmelu.
19. września. Zapraszamy!
Sanktuarium św. Józefa oo. Karmelitów, Wzgórze św. Wojciecha w Poznaniu

Les prières en français
Prière devant le Saint-Sacrement avant la visite des malades
Wpisany przez administrator   
poniedziałek, 17 stycznia 2011 12:39

Viens Esprit-Saint, viens par la puissante intercession du Cœur Immaculé de Marie ton épouse très aimée.
Seigneur Jésus-Christ et mon Dieu, Père bien-aimé, Saint-Esprit, Trinité Sainte en un seul Dieu, je crois en vous, j’espère en vous, j’ai confiance en vous, j’ai besoin de vous, ayez pitié de moi pauvre pécheur, je vous aime de tout mon cœur et je vous adore profondément avec les sentiments d’humilité que m’inspire la présence de votre Souveraine Grandeur, si humblement cachée dans l'hostie que vous avez consacrée par votre prêtre à la Sainte Messe.
Oh, Dieu d’amour, Trinité Sainte que j’adore, je crois en vous parce que vous êtes la vérité même, j’espère en vous parce que vous êtes infiniment bon. Et je vous aime de tout mon cœur et par-dessus toute chose parce que vous êtes souverainement aimable et j’aime mon prochain plus que moi-même pour l’amour de vous.
Mon Seigneur et mon Dieu, par Marie Reine Immaculée, je me donne tout à vous afin que vous soyez tout en moi.
Seigneur Jésus, prends mes yeux afin que tu regardes à travers moi.
Seigneur Jésus, prends mes oreilles pour que tu sois à l’écoute à travers moi.
Seigneur Jésus, prends ma bouche afin de t’exprimer librement à travers moi.
Seigneur Jésus, prends mes mains, purifie-les, fais les tiennes, œuvre, caresse, touche, écris, salue, bénis à travers moi.
Seigneur Jésus, prends mon cœur pour que tu sois tout amour à travers moi.
Oh ! Seigneur Jésus, je suis si souvent lâche, fais tiennes mes entrailles afin qu’il n’y ait plus de place pour la peur dans mon cœur…

Seigneur Jésus, prends mes jambes et mes pieds et va où tu veux et quand tu veux à travers moi.A présent, Seigneur Jésus, je te confie mon intelligence, ma mémoire, mon imagination et mon affectif, purifie-moi tout entier, agis à travers moi et fais ce que tu veux de moi ; quoi que tu fasses de moi, je te remercie.Je peux à présent Seigneur Jésus, fils du Dieu vivant, dire avec une humble fierté comme Saint-Paul : « ce n’est plus moi qui vis mais toi qui vit en moi ». Oh ! Seigneur Jésus, je veux être ton petit ostensoir vivant, aussi brillant qu’il me sera possible de l’être avec ta grâce et le secours de Marie Reine Immaculée. Oh, mon Jésus, je t’adore et te rends grâce, Hostie Vivante au fond de mon cœur, rayonne de ton amour infiniment miséricordieux pour que notre Père du Ciel soit toujours glorifié en moi et à travers moi.Oh, mon Jésus, sois bénédiction au travers de moi, pour tous ceux que tu croiseras de près comme de loin sur le chemin de ma vie,Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance en toi, Marie Reine Immaculée de l’Univers, triomphez et régnez, Jean-Paul II, Nicolas-Paul, Florian, tous les Saints-Innocents et Martyrs, priez pour nous.Et toi Marie, notre mère, donne-moi ton cœur et ton sourire et précède-moi dans le cœur des malades à visiter afin qu’ils ouvrent leur cœur et reconnaissent Jésus ton fils, à travers moi.Allons à présent ensemble, Jésus d’un seul cœur, car Marie, maman du Ciel nous attend dans le cœur des chers malades que tu veux visiter.Passe devant Jésus, je te suis !
Une fois cette prière récitée, Je frappe à la porte, j’ouvre et, habité par une grande foi, je dis :« La paix soit avec vous, c’est Jésus qui vient vous visiter !»

 
La prière d'offrande
Wpisany przez administrator   
poniedziałek, 17 stycznia 2011 12:39

Jésus, divin Sauveur, par le Cœur Immaculé de Marie, je t'offre mes souffrances physiques et mes tourments spirituels, aux intentions de la Sainte Eglise et de l'Apostolat de la Vie.

Par l'intercession des petits martyrs innocents qu'on a empêchés de naître, donne aux incroyants la grâce de la foi, aux pécheurs la conversion, à ceux qui sont dans l’erreur la lumière de la vérité, aux âmes du purgatoire une prompte libération ; accorde aux parents qui ont refusé le don de la vie, d'accueillir ta Miséricorde et d’être libérés du poids de la culpabilité.

Entoure les familles de ta protection, afin que, par la force de ta sainte grâce, elles puissent résister aux pièges du démon, en accueillant chaque vie avec amour dès sa conception jusqu'à la mort naturelle.

Fais que cette croix que je porte soit pour moi source de courage, de libération et de force ; que la souffrance ne m'ôte pas l'espérance, que ma foi ne s'éteigne pas et que ma charité ne cesse jamais. A ma mort, viens me chercher et conduis-moi dans ton Royaume. Amen.


Cette prière a été composée après la mort de Jean-Paul II,
Traduction d’après le polonais
Imprimatur : 846/9.11.2005 r.
Vicaire Général, Mgr dr Jan Watroba

 
Consécration au Monastère Invisible de Jean-Paul II des parents ayant eu recours à un avortement.
Wpisany przez administrator   
poniedziałek, 17 stycznia 2011 12:38

Seigneur Jésus, cœur brûlant d’amour, de compassion et de miséricorde, par Marie Reine Immaculée, fais descendre sur moi ta bénédiction. Je viens humblement, le cœur contrit, implorer ta miséricorde.
Ce jour là, je n’ai pas eu la force de te dire OUI en accueillant dans l’amour, La vie de l’enfant que tu m’avais confié. Cependant Jésus, dans ta grande miséricorde, Tu es venu me rejoindre dans ma souffrance, et tu as touché mon cœur pour le recréer, pur et plein de vie.
Animé(e) d’une telle espérance, je viens confiant(e) aujourd’hui, reconnaître l’existence de mon enfant (prénom : …), lui demander pardon et lui dire tout mon amour.
A chaque fois que ce souvenir me reviendra en mémoire,  Je te demande de m’aider à me replonger dans la réalité de ton pardon, et de notre amour réconcilié avec (prénom : …)
Aussi, par Marie Reine Immaculée, je te consacre (prénom : …) afin qu’il devienne, en union avec tous les saints innocents et martyrs du Monastère Invisible de Jean Paul II, un précieux soutien, non seulement pour nous, mais pour toute l’Eglise et le monde et qu’il œuvre ainsi avec force pour la paix.
Amen.
Je vous salue Marie.

Imprimatur : En la fête de la divine Miséricorde, 
le 19 Avril 2009

 
Prière de Consécration au Monastère Invisible de Jean-Paul II, pour les parents éprouvés par une fausse couche.
Wpisany przez administrator   
poniedziałek, 17 stycznia 2011 12:38

Ô Père, Ô Fils, Ô Saint-Esprit,

Je reconnais que chaque être humain est dès sa conception, une personne aimée et voulue par vous, créée à votre image et à votre ressemblance et destinée à vivre en communion avec vous éternellement.

Animé(e) d’une telle certitude, je viens avec joie aujourd’hui vous consacrer mon enfant (prénom : …) par Marie Reine Immaculée, afin qu’il devienne, en union avec tous les Saints Innocents et Martyrs du Monastère Invisible de Jean-Paul II, un précieux soutien, non seulement pour nous, mais pour toute l’Eglise et le monde, qui œuvre ainsi avec force pour la paix.
Amen
Je vous salue Marie.

Imprimatur : En la fête de la divine Miséricorde,
le 19 Avril 2009.

 
Prière de Consécration au Monastère Invisible de Jean-Paul II, pour les parents ayant perdu un enfant.
Wpisany przez administrator   
poniedziałek, 17 stycznia 2011 12:37

Seigneur Jésus, Cœur brûlant d’amour, de compassion et de miséricorde, par Marie Reine Immaculée, fais descendre sur nous ta bénédiction.
Ô Jésus nous implorons ta grâce, Tu connais notre extrême douleur d’avoir perdu l’enfant (prénom ….) que nous aimons tant. Puisque tu viens nous rejoindre au cœur de notre souffrance, nous venons dans la foi, remplis d’espérance, par les mains de Marie Reine Immaculée, te consacrer (prénom ….) ainsi que toute notre famille, dans l’esprit du Monastère Invisible.
Ô Marie, toi qui es restée debout au pied de la Croix, viens nous consoler de ta tendresse maternelle, apprends-nous à découvrir dans le mystère de la Croix,la victoire de l’amour de Dieu dans toute vie.
Ô Dieu d’amour, dans ta bonté, embrase-nous de charité et montre-nous comment te servir en aidant ceux qui souffrent, particulièrement les parents ayant perdu un enfant, pour que nous soyons un jour réunis dans la joie éternelle près de toi.
Ô Père, Fils et Esprit-Saint, merci d’accueillir (prénom …) dans votre royaume afin qu’il (elle) soit en union avec 
tous les Saints-Innocents et Martyrs du Monastère Invisible de Jean-Paul II, un précieux soutien, non seulement pour nous, mais pour toute l’Eglise et le Monde, œuvrant ainsi avec force pour la paix.   Amen.
Imprimatur : En la fête
de la divine Miséricorde,
le 19 Avril 2009.

 
Consécration au Monastère Invisible de Jean-Paul II des Prisonniers
Wpisany przez administrator   
poniedziałek, 17 stycznia 2011 12:36

Seigneur Jésus, cœur brûlant d’amour, de compassion et de miséricorde, je te consacre tout ce que je suis, tout ce que j’ai, ma vie tout entière, en communion avec mes frères et sœurs du Monastère Invisible.
Je t’offre avec amour toutes mes souffrances présentes et à venir, ma solitude et mon isolement en cellule.
Aide-moi à accueillir chaque instant de ma vie présente telle qu’elle est dans une profonde acceptation. Que par ce « oui d’amour », ma vie unie à la source vive de ton cœur irrigue toutes les familles de la terre.
Je te demande aussi de soutenir de ta grâce tous les prisonniers qui dans les cellules voisines ne connaissent pas encore ta paix, ainsi que tout le personnel pénitencier. Viens tous nous visiter, nous rejoindre au cœur de nos souffrances, et garde nous en ta bénédiction.
Marie, notre mère, présente tout au long de ce pèlerinage terrestre, aide-moi comme ce fût le cas pour le bon larron notre parrain, au moment du passage ultime, à le vivre avec une âme sereine. Soit la porte du ciel de tous mes frères et sœurs prisonniers et de toutes les familles pour lesquelles j’offre ma vie.
Amen
Je vous salue Marie.

Imprimatur : En la fête de la divine Miséricorde, 
le 19 Avril 2009

 
Consécration au Monastère Invisible de Jean-Paul II
Wpisany przez administrator   
poniedziałek, 17 stycznia 2011 12:35

Seigneur Jésus, cœur brûlant d’amour, 
de compassion et de miséricorde, 
je te consacre tout ce que je suis, tout ce que j’ai, 
ma vie tout entière, en communion 
avec mes frères et sœurs du Monastère Invisible. 
Je t’offre avec amour toutes mes souffrances présentes et à venir. 
Donne-moi de t’aimer toujours plus. 
Et si ma langue ou mon corps ne peut exprimer cet amour, 
je veux que mon cœur te le répète autant de fois que je respire. 
Aide-moi à accueillir chaque instant de ma vie présente 
telle qu’elle est dans une profonde acceptation. 
Que par ce « oui d’amour », 
ma vie unie à la source vive de ton cœur 
irrigue toutes les familles de la terre. 
 Je te demande aussi de soutenir de ta grâce
mes frères et sœur dans la souffrance 
qui ne connaissent pas encore la paix 
et tous ceux qui ont la lourde tâche de me venir en aide. 
Et toi, Marie, notre Mère, 
présente tout au long de ce pèlerinage terrestre, 
aide-moi au moment du passage ultime 
à le vivre avec une âme sereine. 
Sois la Porte du Ciel de toutes les familles 
pour lesquelles j’offre ma vie.
Amen / Je vous salue Marie…

Imprimatur : + Mgr Dominique Rey le 25 janvier 2007, 
en la fête de la Conversion de Saint-Paul, Apôtre

 

La consécration dans l'esprit de la réconciliation entre les générations :

Seigneur Jésus, voici je me mets debout devant Toi au nom de chaque membre de ma famille : les vivants et les morts, qui ne sont pas encore unis à Toi d'une manière parfaite. Seigneur Jésus, je te demande pardon pour eux et tout mon état d'une pécheresse et demande humblement, accueil dans ta miséricorde l'acte de ma consécration au Monastère Invisible de Jean Paul II et soit la Porte du Ciel pour toutes ceux familles, pour lesquelles je pris en offrant toutes mes souffrances d'aujourd'hui et de l'avenir et pendant toute ma vie. Qui vis et règnes pour les siècles des siècles. Amen.

 
Prière de l’Ami Serviteur
Wpisany przez administrator   
poniedziałek, 17 stycznia 2011 12:32

Seigneur Jésus, cœur brûlant d’amour, de tendresse et de miséricorde, j’implore ta compassion et te demande de poser sur moi ton regard pour recevoir force et paix dans mon âme et mon corps.
Je crois avec toute ton Eglise, que tu es vraiment le Fils de Dieu, fait homme, mort et ressuscité.
Moi …, je te reçois dans mon cœur et dans ma vie comme mon Seigneur et mon Dieu. En ton nom, Jésus, j’appelle l’Esprit-Saint, afin que tu m’aides à accepter et offrir ma faiblesse et mes souffrances, avec amour et confiance.
Tu connais mes difficultés, j’ai tant besoin de ta grâce ; proportionne-la à mes besoins, pour que je puisse devenir puissance et force salvifique pour l’Eglise et le monde, au travers de mes souffrances en union avec ton cœur et celui de Marie.
Ô Jésus, aide-moi à accueillir cette « mission spéciale » à laquelle je me sens appelé.
Que Marie, ta mère et notre mère, soit toujours près de moi.
Cœurs unis de Jésus et de Marie j’ai confiance en vous, rendez mon cœur semblable au vôtre.
Je vous salue Marie…

Imprimatur : En la fête de la divine Miséricorde, 
le 19 Avril 2009

 
Prière d’abandon
Wpisany przez administrator   
poniedziałek, 17 stycznia 2011 12:29

« Seigneur, je rends les armes et je m’abandonne à vous. Pour vous aimer, je ne sais plus m’y prendre, et décidément, ce qui me retarde le plus dans mon élan, c’est de vouloir me frayer seul ma route et de me confier en mes propres moyens. Vous avez beau déjouer mes plans et renverser d’un souffle mes échafaudages, je conserve sur ce point une opiniâtreté incorrigible : je serai le saint que j’ai prévu et j’ai fait mon portrait d’avance ; n’ayez de crainte, Seigneur, j’ai bien tout contrôlé, jusqu’à mes attitudes et les circonstances où se développera ma splendide vertu. Mais à la longue, à force de voir crouler tant de rêves, après tant de résolutions manquées, de projets avortés et de lendemains si différents de ce qui était prévu au programme, oui, il faut bien Vous rendre les armes et Vous dire : Seigneur, je veux Vous aimer, être un saint, mais celui que Vous voudrez et par les chemins que Vous choisirez. Je renonce aux projets vaniteux de façonner ma propre maquette. Et voici que j’ai trouvé la paix tranquille, car il n’est plus pour moi de désillusions. Pour qui vous aime sans conditions, Seigneur, il n’y a plus de déceptions, ni rien d’imprévu, et jamais personne d’indésirable, mais seule Votre Volonté, partout, très adorable.
Et voilà pourquoi je salue ma sœur la maladie avec un sourire joyeux et je veux chanter un Alléluia ! Car pour aller à Vous, Seigneur, c’est le seul moyen que je n’avais pas prévu, le seul chemin que je n’aurais jamais choisi. Soyez béni, Seigneur, parce que tous mes plans sont bouleversés et que je ne peux plus raisonner.

Je ne peux que Vous tendre les bras, et c’est justement ce que Vous attendiez. »


Pierre Lyonnet : « Ecrits Spirituels »

Acte d'abandon à la Miséricorde

Seigneur, voilà plus de soixante-cinq ans que Tu m'as fait le don inestimable de la vie, et depuis ma naissance, Tu n'as cessé de me combler de tes grâces et de ton amour infini.
Au cours de toutes ces années se sont entremêlés de grandes joies, des épreuves, des succès, des échecs, des revers de santé, des deuils, comme cela arrive à tout le monde
Avec ta grâce et ton secours, j'ai pu triompher de ces obstacles et avancer vers Toi. Aujourd'hui, je me sens riche de mon expérience et de la grande consolation d'avoir été l'objet de ton amour.
Mon âme te chante sa reconnaissance. Mais je rencontre quotidiennement dans mon entourage des personnes âgées que Tu éprouves fortement : elles sont paralysées, handicapées, impotentes et souvent n'ont plus la force de Te prier, d'autres ont perdu l'usage de leurs facultés mentales et ne peuvent plus T'atteindre à travers leur monde irréel. Je vois agir ces gens et je me dis : « Si c'était moi ? »
Alors, Seigneur, aujourd'hui même, tandis que je jouis de la possession de toutes mes facultés motrices et mentales, je T'offre à l'avance mon acceptation à ta sainte volonté, et dès maintenant je veux que si l'une ou l'autre de ces épreuves m'arrivait, elle puisse servir à ta gloire et au salut des âmes. Dès maintenant aussi, je Te demande de soutenir de ta grâce les personnes qui auraient la tâche ingrate de me venir en aide.
Si, un jour, la maladie devait envahir mon cerveau et anéantir ma lucidité, déjà, Seigneur, ma soumission est devant Toi et se poursuivra en une silencieuse adoration.
Si, un jour, un état d'inconscience prolongée devait me terrasser, je veux que chacune de ces heures que j'aurai à vivre soit une suite ininterrompue d'actions de grâce et que mon dernier soupir soit aussi un soupir d'amour. Mon âme, guidée à cet instant par la main de Marie, se présentera devant Toi pour chanter tes louanges éternellement.

Jean-Paul II dans Les Annales d'Ars - n° 269

 









Licznik odwiedzin

Dzisiaj48
Wczoraj112
Wizyt w tygodniu160
Wizyt w miesiącu3503
Łącznie wizyt60455

VCNT - Visitorcounter